Après plusieurs semaines d'abstinence forcée, ce samedi 11 novembre 2017 a enfin marqué notre retour sur le lac de Villerest, retenue souffrant actuellement du manque général d'eau causé par l'absence de pluies conséquentes.

Une situation qui a entraîné une forte baisse du niveau du lac et donc une quasi impossibilité de mettre à l'eau (ou plutôt de remonter) les bateaux dans des conditions satisfaisantes. Certains s'y sont d'ailleurs essayés avec plus ou moins de bonheur ...

Heureusement, une petite partie empierrée de la plage de Villerest nous a offert, le temps d'une journée, l'occasion de sortir le bateau et d'aller taquiner les nombreux percidés habitant les lieux.

 

Le premier poisson pris sur un leurre finesse ...

 

... et un des nombreux autres qui vont suivre pendant la session !

 

Le château de Saint-Jean-Saint-Maurice en arrière-plan

 

Et nous ne l'avons pas regretté car cette session s'est finalement révélée très satisfaisante tant les poissons furent nombreux à monter au bateau.

 

Au bord de la gueule ... mais ça passe !

 

Les "armes" du jour

 

Il nous a bien sûr fallu d'abord dégrossir un peu notre pêche en sélectionnant la bonne trilogie profondeur / type de poste / choix du leurre ... mais un certain "Huggy les bons tuyaux" figurant dans mes contacts m'avait filé quelques précieuses infos. Cela nous a bien aidés, il faut le reconnaître !

 

Le genre de poisson qui fait toujours plaisir

 

Petit zoom sur la robe d'un des sandres

 

Un petit bobo sur la joue pour celui-là

 

Mais une fois la bonne combinaison trouvée, les touches se sont enchaînées très régulièrement, pour notre plus grand bonheur, tout au long de la journée.

 

Dans cet article, pas de secret sur le leurre utilisé !

 

La petite mise à l'eau en pierre au niveau de la plage de Villerest

 

Tant et si bien que nous avons terminé la sortie avec 17 sandres (dont 6 maillés) et 1 perche au compteur ! Largement suffisant pour passer un très bon moment et assouvir la soif de tapes rageuses qui montait en nous depuis un moment.

 

Eh oui, on s'est aussi pris des tapes et faits déchausser des leurres !

 

Une autre vue plus ... originale ! Ca change, non ?

 

Un score vraiment sympa qui aurait pu franchir la barre des 20 poissons si nous n'avions pas enregistré quatre décrochages. Enfin bon, je ne vais pas me plaindre. Cela serait d'ailleurs quelque peu déplacé ...

 

Un des sandres d'Hervé

 

Non, non, le leurre n'a pas été mis en place juste pour la photo ...

 

Quand il fait plus froid, il faut la jouer roboratif !

 

Niveau leurre, comme vous pouvez le voir sur les différents visuels de cet article, c'est le RA Shad de chez Molix qui a le mieux fonctionné. Ses vibrations subtiles n'ont semble-t-il pas laissé indifférents un certain nombre de sandres que nous avons croisés.

 

Dracula des lacs, fleuves et rivières

 

Quand le leurre ressort à ce niveau, c'est que le menu était à leur goût !

 

Deux types de postes bien distincts (je ne vous en dirai pas plus) nous ont permis d'atteindre ce score plus que correct. Il devait bien y avoir moyen de prendre du poisson sur d'autres sortes de spots mais nous n'en avons pas été assez patients et/ou performants sur ceux-ci.

 

Concentration

 

A trois tu dis "CHEESE" !

 

Quoiqu'il en soit, il me tarde de revenir sur Villerest pour pratiquer à nouveau cette traque passionnante qu'est celle du sandre en lac de barrage. Certains trouvent ça pénible de trimbaler lentement un leurre souple, au ras du fond, en verticale. Moi, je kiffe ! ;-)

 

Toutes nageoires hérissées !

 

Palais traversé, pas de risque de dépiquage

 

Prochaine sortie prévue : le lac de Vassivières (23/87) avec plusieurs membres de la Team Autain Pêche. Espérons que le temps soit correct et que Dame Nature soit aussi généreuse qu'aujourd'hui !

 

@+ Guilhem COGNET

Retour à l'accueil