Nouvelle sortie à la recherche des aspes ligériens avec, au final, trois poissons supplémentaires au compteur et un décrochage enregistré. Que voulez-vous, on ne gagne pas à tous les coups !

 

A noter que deux d'entre eux ont été pris au leurre souple. Une piste que je testais pour la première fois ... et que je vais davantage explorer d'ici à la fin de la saison.

 

Des mots (et des poissons) qui font rêver !

 

 

 

Une courte session d'un peu plus d'une heure qui s'est terminée par un changement radical de matériel et de postes pour traquer un poisson n'existant que sur de la Loire bourguignonne : le crapet de roche. Mais ça, ce sera pour le prochain compte-rendu de sortie ! ;-)

 

@+ Guilhem COGNET

Retour à l'accueil