Après la révision annuelle du moteur thermique, il était temps pour nous d'effectuer quelques travaux de réparation et d'amélioration du bateau.

 

Je passe sur le resserage des divers écrous et vis ainsi que sur le nettoyage en profondeur des différents éléments. Rien d'extraordinaire, que du nécessaire ! Du plus conséquent a par contre été réalisé ...

 

POSE D'UNE MOQUETTE

 

La précédente moquette ayant été posée de manière provisoire il y a trois ans, nous avons décidé d'en poser une nouvelle (marine, cette fois-ci !) afin d'atténuer plus efficacement les bruits provoqués par nos manipulations et déplacements à bord.

 

Nous avons donc commencé par réaliser un patron en assemblant différentes feuilles directement sur le fond du bateau. Cette méthode, certes plus longue qu'une découpe directe au cutter, nous a permis de suivre au mieux, entre autres, les bords arrondis des parties extérieures et surtout intérieures de la console de pilotage.

 

amenagement-2014-2--1-.JPG

 

Ce patron a ensuite été appliqué sur la moquette retournée.

 

amenagement-2014-2--2-.JPG

 

Après quelques coups de ciseau et de cutter et un léger poncage du fond du bateau (pour assurer une bonne adhérence), nous avons réalisé le collage de la moquette à l'aide d'une colle néoprène gélifiée.

 

amenagement-bateau-6--1-.JPG

 

amenagement-bateau-6--2-.JPG

 

amenagement-bateau-6--5-.JPG

 

L'aspect est désormais plus "propre" et l'entretien sera plus aisé !

 

 

 

REPARATION DE LA COQUE

 

Certaines arêtes de la coque ayant quelque peu été abîmées au cours de la saison, de belles retouches de gel-coat ont été indispensables. Un travail pénible (il faut travailler sous la coque dans le peu d'espace restant entre le sol et la remorque) qu'il fallait faire, pas le choix !

 

J'ai donc suivi la méthode détaillée dans un article précédent et consultable en cliquant ICI.

 

 

MODIFICATION DU CIRCUIT ELECTRIQUE

 

Le travail a enfin porté sur le circuit électrique du bateau. Nous étions restés jusqu'à aujourd'hui sur deux batteries indépendantes nécessitant soit l'emploi simultané de deux chargeurs, soit la charge successive de chacune avec un unique chargeur. Peu pratique donc !

 

Pour palier à ce problème, nous avons donc utilisé un coupleur de batteries "intelligent" Cyrix (Victron).

 

De la théorie ...

 

Dans l'installation type schématisée ci-dessous, l'alternateur est directement relié à la batterie de démarrage. Lorsque le coupleur détecte que cette batterie a atteint sa tension d'enclenchement, il se ferme pour permettre la charge en parallèle de la batterie auxiliaire.

 

schéma-cyrix

 

Et comme le Cyrix peut détecter la tension de manière bidirectionnelle, il s'enclenche également lorsque la batterie auxiliaire est chargée par un chargeur de batteries branché sur secteur. La recharge s'effectue donc également sur la batterie de démarrage.

 

Le Cyrix peut aussi être enclenché avec un bouton poussoir (il reste enclenché momentanément) pour connecter manuellement les batteries en parallèle. Ceci peut être utile en cas d'urgence quand la batterie de démarrage est déchargée ou endommagée.

 

Pour résumer, le coupleur permet :

1. De recharger la batterie de démarrage et la batterie auxiliaire quand le moteur thermique tourne (grâce à l'alternateur).

2. De recharger la batterie auxiliaire et la batterie de démarrage quand le chargeur secteur est branché.

3. De démarrer le moteur thermique depuis la batterie auxiliaire après avoir appuyé sur un bouton poussoir présent sur le tableau de bord ou sur une platine regroupant les différents éléments.


Pour ceux qui seraient intéressés, retrouvez la notice technique de ce coupleur (en version pdf) en cliquant ICI.

 

... à la pratique !

 

Nous avons donc centralisé l'ensemble des composants (coupleur de batteries, chargeur de batterie, disjoncteur du moteur électrique, disjoncteur du coupleur Victron et bouton de démarrage via batterie auxiliaire accompagné de son propre fusible) sur une même platine en contreplaqué marine.

 

platine-bateau.JPG

 

Après assemblage des éléments et essayage en condition réelle de charge, le tout a été fixé en-dessous de la console de pilotage, bien à l'abri de la pluie. Quelques câblages supplémentaires aux différents organes du bateau (moteurs thermique et électrique, vivier, pompe de cale, sondeur, prise allume cigare) ont ensuite été réalisés.

 

amenagement-bateau-6--4-.JPG

 

Un câble avec prise secteur est maintenant présent sous la console (à droite sur le visuel précédent). Il n'y a plus qu'à le brancher sur une rallonge électrique pour recharger automatiquement les deux batteries. Finies les manipulations de chargeurs !

 

Du côté de la console de pilotage, une prise allume-cigare étanche a été mise en place. Bien pratique pour brancher un chargeur de portable ou d'appareil photo ou même une lampe 12 volts.

 

amenagement-bateau-6--3-.JPG

 

Pour ceux qui seraient intéressés, voici le circuit électrique simplifié du bateau. Si cela peut inspirer certaines personnes ...

 

schema-electrique-bateau.jpg

 

Le bateau est donc désormais prêt pour l'ouverture sur le domaine public ... et probablement pour le privé un peu avant ! 

 

@+ Guilhem COGNET

Retour à l'accueil