Après trois semaines sans sortie pêche, la journée d'hier fut pour moi l'occasion de renouer contact avec la gent à nageoires. Le poisson ciblé fut pour une fois le brochet. Et oui, je ne le recherche jamais de manière systématique. Il s'agit le plus souvent d'un très sympathique ... "poisson bonus" qui ne manque jamais de me donner des sueurs froides lorsqu'il mord sur mes leurres destinés aux aspes, chevesnes et autres sandres !

 

Hervé et moi sommes donc partis de très bonne heure en direction d'un étang privé situé non loin de mon lieu de vacances. A peine arrivés sur place, il fallut rapidement se rendre à l'évidence : nous n'allions pas transpirer des litres d'eau à cause de la température régnant sur les lieux ! En même temps, cela nous a peut être permis d'éliminer une partie des excès de la veille ... 

 

Quoi qu'il en soit, les premières attaques se sont pour la plupart soldées par des ferrages ratés et des décrochages ! Pas glorieux ... mais les doigts bien engourdis par le froid ne nous ont pas aidé sur ce coup là ! Mais avec un peu de concentration et d'application, les premiers poissons sont finalement montés au bateau.

 

26-12-2014 (1)

 

26-12-2014 (10)

 

Cette session fut d'ailleurs pour moi l'occasion d'utiliser à nouveau le SwimmerZ 6'' (Zman), un leurre que j'affectionne tout particulièrement lorsqu'il s'agit de rechercher les brocs au leurre souple. Sa flottabilité naturelle (annulant sous l'eau une partie de la masse de la tête plombée) lui permet de descendre relativement lentement, tout en planant, et de se maintenir à la verticale, caudale en l'air, lors des phases de repos.

 

26-12-2014 (6)

 

26-12-2014 (12)

 

Hervé n'a pas été en reste puisqu'il a rapidement réussi à faire poser plusieurs poissons devant l'objectif de notre bourriche numérique. Des spécimens hyper nerveux qui nous ont donné pas mal de plaisir grâce à leurs attaques et à leurs rushs furieux. De vrais petits diables !

 

26-12-2014 (2)

 

26-12-2014 (11)

 

Ainsi, sur la matinée, nous avons finalement réussi à prendre une douzaine de brochets et avons enregistré six décrochages ou tapes courtes sur le leurre. Beaucoup de "déchets" qui nous auraient pourtant permis de réaliser une pêche encore plus belle. Enfin bon, celà est inhérent à la pêche de ce poisson. Leurs folles cabrioles au bout de la ligne portent parfois leurs fruits ... tant mieux pour eux, dommage pour nous !

 

26-12-2014 (4)

 

En définitive, le poisson le plus joli de la matinée fut un individu de 73 cm ...

 

26-12-2014 (3)

 

C'est finalement après un bon repas réchauffant à la fois les coeurs et les corps que nous nous sommes remis à la recherche d'Esox lucius. Une après-midi certes moins froide pour nos doigts mais aussi beaucoup plus calme en terme d'activité ...

 

26-12-2014 (7)

 

Malgré nos efforts et notre insistance, seuls quatre nouveaux poissons sont montés au bateau. La fête de la matinée était tout simplement terminée. Les joyeux drilles à écailles et à grandes dents étaient partis se reposer (ou plutôt digérer tout ce qu'il avaient boulotté les heures précédentes) !

 

26-12-2014 (9)

 

Deux nouveaux décrochages (dont un sur un joli poisson) furent également enregistrés. Vraiment rageant lorsque l'activité ralentit et que les touches deviennent plus rares !

 

26-12-2014 (13)

 

Malgré cela, j'ai tout de même sorti un poisson assez sympathique de 82 cm présentant une caudale bien amoindrie. Un handicap qu'on pourrait croire gênant ... mais qui ne semble finalement pas l'empêcher de grandir et de grossir !

 

26-12-2014 (8)

 

En bref, ce sont donc 16 poissons (9 pour Hervé et 7 pour moi) qui sont montés au bateau et 8 poissons qui se sont décrochés ou qui ont tapé court sur le leurre. Un bilan très plaisant qui aurait pu être vraiment génial si les pêcheurs avaient été meilleurs et si les poissons avaient été moins coquins !

 

En tout cas, je me suis bien fait plaisir et, comme toujours, c'est bien là l'essentiel ! 

 

@+ Guilhem COGNET

Retour à l'accueil